Philippines

Philippines

Les rizières de Batad

Par OuzoNico
Les rizières de Batad
Ouzonico nous fait découvrir jour après jour son voyage aux Philippines. Découvrez la sixième étape de ce voyage merveilleux avec la découverte des rizières de Batad


Jour 6 :
Un des moments que nous attendions, nous allons randonner à Batad, célèbre pour ses magnifiques rizières en terrasse.

Jordan notre guide et un de ses potes viennent nous chercher à 7h30, nous partons pour une heure de tricycle sur de la piste complètement défoncée… Ça fait mal au cul !

Les paysages le long de la route sont incroyablement beaux. La cordillère des Philippines et ses rizières, sous la luminosité et la brume matinale, se parent de couleurs et de contrastes superbes. Nous demandons à nous arrêter de nombreuses fois pour faire des clichés, et Jordan nous indique lui-même ses vues préférées.

En chemin, nous rencontrons de nombreux ifugaos très sympas et amusés de voir des touristes, nous sommes malgré tout assez peu nombreux à visiter ce lieu. Nous pouvons voir que le jeu local des gamins est une sorte de pétanque avec leurs tongs ! Amusant !

Nous débutons notre trek à l’intersection qui mène à Batad. Un chemin de deux heures, caillouteux et poussiéreux serpente jusqu’en haut de la montagne. Nous croisons un jeepney… Merde, pourquoi y aller à pied ? Jordan se marre, il nous dit que c’est pour nous mettre en jambe… L’ordure !

En chemin, il nous fait gouter des plantes locales acides mais rafraichissantes, ainsi que des fraises des bois. Nous discutons de la culture et des traditions ifugao, notamment celle de couper des têtes…

Nous sommes surpris par la propreté des lieux, contrairement au reste de l’Asie, ici aucun déchet ne souille la nature, pas le moindre petit papier, incroyable, enfin un lieu sans pollution !

Le sommet nous offre un panorama époustouflant ! Devant nous s’étend à perte de vue la cordillère, et nous apercevons en contrebas le village de Batad. Nous ne sommes pas arrivés…

Nous mettons deux heures de plus à atteindre Batad, par un escalier abrupt et un chemin sinueux, à travers une végétation luxuriante (ici les fougères ont la taille d’arbres !). Partout où nous regardons, nos yeux sont éblouis par ce que nous voyons.

L‘arrivée à Batad est incroyable, la vue sur les rizières en terrasse et sur le village originel est à couper le souffle. Le classement au patrimoine de l’Humanité est amplement justifié ! Nous imaginons le travail colossal qu’il a fallu, pour construire et entretenir tout ça, génération après génération durant 2000 ans ! Nous signons le registre des visiteurs du site, en nous apercevant qu’aujourd’hui il n’y a que huit touristes à Batad. Nous ne sommes pas nombreux pour un si bel endroit, mais bon il faut être motivé pour venir jusqu’ici !

Nous descendons à la Pension Batad, où nous logerons une nuit. Notre chambre est disons… très rustique ! Mais nous avons connu bien pire, c’est propre et c’est le principal.

13h30, nous déjeunons sur la terrasse de la pension avec une vue magnifique sur les rizières et la cordillère, accompagnés des chansons et de la guitare de Jordan. Il s’avère être bien plus qu’un simple guide sympa. Il chante très bien et nous confie qu’il a, comme la plupart des ifugaos, une passion pour la musique country, car c’est facile de comprendre les paroles… Heu ? Oui, si tu le dis Jordan ! Nous ne te suivrons pas sur ce terrain…

Rassasiés et reposés, nous partons faire le tour des rizières, quatre heures de marches dans ce cirque, par de petits chemins, ou sur les bords étroits des rizières en pierre. Il ne faut pas avoir le vertige, d’un côté le vide, de l’autre la promesse de s’embourber !

Arrivés à viewpoint, le point culminant, nous sommes subjugués par la vue plongeante sur Batad et la cordillère. Le vert des plants de riz, intensifié par le soleil couchant, donne une incroyable palette de couleurs chaleureuses et de dégradés.

Si vous venez un jour voir cette merveille, obligez-vous à dormir une nuit à Batad, afin d’admirer le paysage en fin de journée, c’est le moment idéal !

Je m’éloigne sur un petit chemin étroit de 20cm, bordant une rizière pour prendre des photos, Jordan paniqué me demande de revenir immédiatement, son ton étonnamment sec m’incite à lui faire confiance, il me montre en se décalant où j’étais… Mon sang quitte mes jambes en voyant que je me tenais à quelques centimètres d’une falaise qui tombait à pic sur 600m, des herbes épaisses camouflaient le danger… Drôle de sensation !

Nous descendons vers le village, sur l’escalier abrupt nous rencontrons un vieil ifugao qui porte un bout de troncs d’arbre qui doit bien peser ses 20 kilos, facile pour lui ! Alors que nous sommes en train de crever de fatigue, lui se balade tranquillement sur des dénivelés de fou avec sa buche sur l’épaule… Malgré tout Jordan l’aide, ici la solidarité n’est pas un vain mot.

Le village est un petit amas de huttes en bois et en taule, qui possède deux églises ! Une catholique et une évangélique, compétition ! Sachant que la plupart des ifugaos sont encore animistes, ces religions peuvent donc encore espérer un grand nombre de nouveaux clients, pardon… de fidèles.

Après une rapide visite, nous remontons vers notre pension. Là ça devient dur, nous arrivons au crépuscule dans un état lamentable. Mais un massage pour Karine, et une petite bière San Miguel bien fraiche pour Nico nous remettent en état.

Nous dinons au son de chansons traditionnelles ifugao, Jordan est accompagné d’un autre guide à la guitare. Nous rencontrons les seuls clients de la pension, deux couples d’allemands, que nous rentrouverons de manière incroyable tout au long de notre séjour !
Ils sont pour le moins très festifs, alors que nous avons la trentaine et que nous sommes crevés, eux sont quinquagénaires et pourtant ils enchainent bières et rhum Tanduay jusqu’à 2h du mat ! Ils plient tout le monde, même leur guide ! Ils foutent un bordel pas possible en allant se coucher ! Cette joie, fait plaisir à entendre.

Si vous désirez visiter Batad et sa région, contactez :

Jordan Agustin
• Mail : gano72@yahoo.com
• Tél. : +63 9 15 11 97 96

Commentez cet article

Carte du pays

Drapeau

Philippines

Philippines

J'ai également visité ce pays

Photos : Philippines

ENTREZ dans la communauté Tripper Tips EN 3 ÉTAPES !

Parcours de trippers

Carte de voyage :
Carte de voyage : Ecosse

Par Mike